La RPDC montre la possibilité de construire un monde alternatif

219

Le capitalisme représente le mode de production dominant dans le monde entier. Depuis son arrivée au stade de l’impérialisme, sa logique implique une domination économique, politique et culturelle des grands pays capitalistes sur les autres. La coopération fraternelle entre les nations devient ainsi un leurre au sein de ce système économique.

En choisissant la voie de la construction du socialisme, la République Populaire Démocratique de Corée (RPDC) montre la possibilité de construire un monde alternatif. Malgré les nombreuses sanctions dont ce pays a été l’objet, la RPDC se situe dans le sillage des nations qui introduisent la coopération fraternelle socialiste des sociétés, considérée comme l’avenir du monde.

Cette voie implique également l’utilisation au bénéfice des travailleurs des derniers acquis de la civilisation moderne. C’est sur ce point que la République Populaire Démocratique de Corée se distingue des pays capitalistes. Les richesses produites par la civilisation ne sont pas la propriété de quelques individus, mais de préférence celle des travailleurs.

Ainsi, les autres nations du monde ont beaucoup à apprendre auprès des Grands Leaders coréens qui matérialisent le rêve de bonheur du Peuple Coréen. Il y a lieu de faire référence aux immortels dirigeants Kim Il Sung et Kim Jong Il qui ont posé les bases de cette prospérité matérielle. De même, un grand mérite doit être accordé au Grand Leader, au Commandant Suprême de l’Armée Populaire de Corée, le maréchal Kim Jong Un qui est celui qui guide et éclaire présentement le Peuple Coréen dans la route de la culture du bien-être et de la prospérité matérielle.

*Le autuer est président de l’Association Culturelle Haïtian-Coréenne.

DEJA UNA RESPUESTA